Parti Pirate, Twitter, secoue ta bite.

L’autre jour, une utilisatrice de Twitter rencontre un exhibitionniste dans un arrêt de bus, dans une rue mal éclairée. Elle a peur, et confie cette peur à Twitter, comme elle aurait confié qu’elle venait d’uriner ou de rempoter son ficus. Naturellement. Sans penser qu’on puisse lui faire le procès de cette rencontre pénible avec un pénis lâché dans la nature. Car non contente d’avoir à supporter la vision de ce membre gluant secoué dans l’espace public, elle doit maintenant se justifier. Pourquoi le raconter sur Twitter ? Pourquoi continuer à vivre normalement (elle partait à Rome dans les minutes qui suivaient) alors qu’elle aurait du s’atteler à faire le deuil de son innocence, porter plainte dans la minute, ou s’écrouler comme un petit tas de poussière. Les victimes d’agressions sexuelles sont souvent culpabilisées, d’être actrice de leur destin en s’habillant trop court, de traîner aux mauvais endroits, d’encourager leurs agresseurs en se permettant de boire, et autres sornettes machistes destinées à colorier de mauvaise foi ces rencontres ignobles. Rien de nouveau sous le soleil, malheureusement, donc. La nouveauté, c’est qu’un représentant du Parti Pirate fait partie des attaquants. Il répond que les femmes aussi se masturbent. Et que donc, bon, c’est quand même pas tout à fait grave. Pas tout à fait une agression quoi. Pas très classe. Pas très camarade de la part d’un homme se prétendant porter les idéaux d’un parti novateur devant les urnes. S’en suit évidemment une prise de bec sur Twitter, où ce fier Pirate se sent pousser des ailles sous les bourses, et s’entête à démontrer que la réaction de l’agressée n’est pas normale, qu’elle frôle l’exagération, et que d’ailleurs tout va bien puisqu’elle peut continuer à vivre normalement, et que de touts façons, en parler sur Twitter, c’est vraiment nul.

Bien bien bien. Je me demande à quoi servent les différentes campagnes relayées sur Twitter destinées à libérer la parole des femmes agressées. A quoi ont servis nos mots, nos témoignages, les hashtags #jenaipasporteplainte, #ididnotreport, ou #jesuislunedelles, ? Partout sur ce réseau, des femmes ont évoqué pour la première fois leurs agressions sexuelles, sans doute protégées par un relatif anonymat, et portées par un mouvement collectif libérateur. J’ai vu des femmes effacer leurs messages quelques minutes après les avoir postés, ne supportant pas de laisser là, en public, la trace de leur statut de victime. J’ai vu des femmes s’ouvrir, raconter, ne plus avoir peur, se reconnaître dans les témoignages des autres, trouver une force incroyable dans le groupe de femmes qui se formait alors. J’ai vu des hommes effarés, prenant conscience du nombre démentiel de leurs proches victimes de violences sexuelles. Des hommes qui prenaient enfin en compte la réalité des violences quotidiennes faites aux femmes grâce à #harcelementderue. Des hommes qui ont remis en cause leur manière de s’adresser aux femmes, de les aborder ou de les traiter. Nous avons vécu des moments virtuels d’une intensité incroyable. Et si il n’y a pas eu d’assemblée générale des femmes violées de France dans un bel amphithéâtre, nous nous sommes reconnues comme victimes, mais surtout comme survivantes. Nous avons prouvé à celles qui doutaient qu’il était possible de survivre à une agression sexuelle. Qu’il était possible de continuer à vivre normalement. Une petite révolution a soufflé, ces temps là, sur notre petit bout d’Internet. Mais comme toutes les bonnes choses, cela n’a pas duré. Et il suffit de ce récent exemple pour s’en rendre compte.

Pourquoi les femmes sont elles seules à parler de viol et d’agression sexuelle ? On aimerait entendre plus d’hommes en parler, agir contre tout cela. On aimerait d’autant plus que le Parti Pirate, qui porte haut les couleurs d’un changement politique, qui connaît les codes d’Internet, et la rapidité avec laquelle tournent les informations et les réactions, en parle, et prenne partie, justement. Il fera d’abord des excuses à l’agressée, par le biais d’un mail confidentiel. Et promet d’évoquer la situation lors d’une réunion. On espérait alors. On se disait qu’ils allaient condamner, inviter les femmes à les rejoindre, faire un geste fort. Mais non. Ce qui ressort de cette réunion, du « cas Twitter vs les femmes » c’est que le Parti Pirate demande à son membre de reconnaître publiquement l’erreur de jugement sur l’état psychologique de la personne qu’il a agressé. Pas d’avoir réagi comme une merde publiquement aux propos d’une femme en souffrance. Non non. Juste d’avoir mal jugé le timing de sa réaction. Parce que les blagues sur le viol ou les agressions sont bienvenues, mais après, sans doute. Voilà l’étendue de la réfléxion de ce merveilleux parti sur la question. Parce qu’il faut préserver la liberté d’expression, voyez vous. Parce qu’ils ne veulent pas museler leurs membres, les petits chatons. Alors c’est un peu de la faute de la femme. Celle qui sait mal recevoir une bonne boutade. Celle qui ne comprend rien à l’humour.

 

Cher Parti Pirate, je te demande de faire des excuses publiques. Je te demande également de condamner les violences faites aux femmes, de quelque nature qu’elles soient. Je te demande de prendre conscience qu’on ne fait pas de la politique sans s’intéresser à la société dans son ensemble, pas seulement à ce qui intéresse le bout de sa lorgnette. Je te demande de ne plus parler de la psychologie de la femme victime. Je te demande de te taire quand tu ne sais pas. Et de reconnaître tes erreurs. Et si tu demandes la même chose au Parti Pirate, tu peux laisser un petit mot en dessous. Parce que personne ne doit chier dans la bouche d’une victime. Et surtout pas ceux qui prétendent vouloir la liberté.

106 réflexions au sujet de « Parti Pirate, Twitter, secoue ta bite. »

  1. agnes leglise

    moi aussi, cher Parti Pirate, je te demande de faire des excuses publiques. Je te demande également de condamner les violences faites aux femmes, de quelque nature qu’elles soient. Je te demande de prendre conscience qu’on ne fait pas de la politique sans s’intéresser à la société dans son ensemble, pas seulement à ce qui intéresse le bout de sa lorgnette. Je te demande de ne plus parler de la psychologie de la femme victime. Je te demande de te taire quand tu ne sais pas. Et de reconnaître tes erreurs.
    agnès

  2. Elsa

    « moi aussi, cher Parti Pirate, je te demande de faire des excuses publiques. Je te demande également de condamner les violences faites aux femmes, de quelque nature qu’elles soient. Je te demande de prendre conscience qu’on ne fait pas de la politique sans s’intéresser à la société dans son ensemble, pas seulement à ce qui intéresse le bout de sa lorgnette. Je te demande de ne plus parler de la psychologie de la femme victime. Je te demande de te taire quand tu ne sais pas. Et de reconnaître tes erreurs. »
    Elsa

  3. Ciel

    Cher Parti Pirate, au nom de toutes les femmes qui se seront indignées, sache que je te pisse à la raie, avec tout mon amour, un défenseur de la gente féminine.

  4. Marquise

    Je veux plus de leurs excuses si elles sont fausse. J’ai le pardon facile, je déteteste la rancœur, je crois en l’évolution. Le parti pirate m’a juste prouvé via la mollesse de leur action qu’on pouvait me cracher dessus et qu’il n’y avait aucunes cohésion dans leur groupe.
    Malheureusement les prochaines excuses, je les prendrais avec des pincettes.
    (tu écris toujours aussi vite, bien, juste)

  5. Didier Garguilo

    Parti Pirate, des excuses me semblent bien être la moindre des choses. Je te croyais porteur de valeurs plus belles et plus fortes que ça. Plus vigilant. Ne pas te positionner fermement là-dessus te placera clairement du côté du patriarcat.
    “I agree with Dante, that the hottest places in hell are reserved for those who, in a period of moral crisis, maintain their neutrality” Martin Luther King Jr.

  6. Attinost Benoît

    « moi aussi, cher Parti Pirate, je te demande de faire des excuses publiques. Je te demande également de condamner les violences faites aux femmes, de quelque nature qu’elles soient. Je te demande de prendre conscience qu’on ne fait pas de la politique sans s’intéresser à la société dans son ensemble, pas seulement à ce qui intéresse le bout de sa lorgnette. Je te demande de ne plus parler de la psychologie de la femme victime. Je te demande de te taire quand tu ne sais pas. Et de reconnaître tes erreurs. »

  7. Biaise

    Hey PP, tu sais ce que j’en pense, on en a déjà bien parlé.
    Et dire que j’ai fais campagne pour le PP en même temps que ce glandu…
    Des petites sanctions à son égard, ce serait pas du luxe pour le coup…

  8. Ping : Parti Pirate un peu parti et qui se rate | Blog ludique de Benoit Attinost

  9. onelanerule

    Parti Pirate, tu ne m’es pas cher parce qu’aucun Parti ne saurait être cher à la libertaire dans l’âme que je suis, mais disons que j’avais toujours entendu dire du bien de toi, et là cette histoire est affligeante, on dirait le PS pendant les premières 72h de l’affaire DSK/Diallo, quand ils ont mis 3 jours à se dire que ce serait pas con d’avoir une pensée pour la victime. Votre collègue n’a pas fait une faute de goût il a insisté lourdement, il a maintenu son opinion que des femmes qui se masturbent en cachette au boulot et un mec qui agite sa queue sous le nez d’une femme dans un endroit public c’est pareil. C’est une très préoccupante distorsion du jugement pour quelqu’un qui se targue de donner son avis sur la chose publique, non ? Et comme le dit très bien Daria, la formulation de vos excuses prouvent que vous ne comprenez pas le problème. Alors oui, moi aussi : « je te demande de faire des excuses publiques. Je te demande également de condamner les violences faites aux femmes, de quelque nature qu’elles soient. Je te demande de prendre conscience qu’on ne fait pas de la politique sans s’intéresser à la société dans son ensemble, pas seulement à ce qui intéresse le bout de sa lorgnette. Je te demande de ne plus parler de la psychologie de la femme victime. Je te demande de te taire quand tu ne sais pas. Et de reconnaître tes erreurs. » …Sans quoi t’es pas un parti politique, t’es pas plus pirate qu’un décalcomanie babibel , t’es juste une énième assemblée de prédateurs en puissance qui comprennent pas même ce que pourtant on leur explique…et avec patience, et talent en plus. Bien ouèj Marquise&Daria.

  10. Claire

    Cher Parti Pirate,

    j’exige des excuses parce que nier que cette exhibition soit une agression, c’est nier une réalité sociale capitale, qui n’a rien à voir avec l’état psychologique de qui que ce soit. Parce qu’en comparant cet acte à celui d’une femme qui se masturbe sous son bureau, Romain Devouassoux a nié la menace intrinsèque que représente un phallus brandi devant une femme qui n’a rien demandé. Et parce que, comble de l’infamie, il a justifié cette comparaison en se réclamant de l’égalité homme-femme.

    J’exige des excuses, cher Parti Pirate, parce qu’en se demandant si « l’intégrité physique » de la victime avait été atteinte, ou en posant des questions sur la carrure de l’agresseur, ce même Romain ne pose pas des questions innocentes. Il affirme intrinsèquement que l’agression sexuelle est une agression qui ne peut être que physique. Qu’il faut pouvoir montrer des bleus sur son corps pour pouvoir se dire victime. Il nie du même coup la question du genre, du patriarcat, de la peur du viol et c’est d’autant plus grave qu’il le fait sous l’étiquette d’un parti politique.

    Car figure toi, Parti Pirate, que c’est exactement de ce genre de problématique qu’un parti politique, n’importe quel parti politique, doit se saisir. Parce que c’est sur ces questions que se construisent les schémas de toute une société. Tu aurais pu utiliser ce dérapage pour définir une position claire ou poser les bases d’un futur plus juste. Mais à la place, en renvoyant la victime à son « état psychologique », tu retournes tranquillement deux siècles en arrière, à l’époque où l’utérus justifiait l’hystérique. Bien joué.

  11. Queen Maf

    moi aussi, cher Parti Pirate, je te demande de faire des excuses publiques. Je te demande également de condamner les violences faites aux femmes, de quelque nature qu’elles soient. Je te demande de prendre conscience qu’on ne fait pas de la politique sans s’intéresser à la société dans son ensemble, pas seulement à ce qui intéresse le bout de sa lorgnette. Je te demande de ne plus parler de la psychologie de la femme victime. Je te demande de te taire quand tu ne sais pas. Et de reconnaître tes erreurs.

  12. Cirsium

    Cher Parti Pirate, je te demande de faire des excuses publiques. Je te demande également de condamner les violences faites aux femmes, de quelque nature qu’elles soient. Je te demande de prendre conscience qu’on ne fait pas de la politique sans s’intéresser à la société dans son ensemble, pas seulement à ce qui intéresse le bout de sa lorgnette. Je te demande de ne plus parler de la psychologie de la femme victime. Je te demande de te taire quand tu ne sais pas. Et de reconnaître tes erreurs.

  13. JeanSeb (@JeanSeb)

    Cher Parti Pirate, je te demande de faire des excuses publiques. Je te demande également de condamner les violences faites aux femmes, de quelque nature qu’elles soient. Je te demande de prendre conscience qu’on ne fait pas de la politique sans s’intéresser à la société dans son ensemble, pas seulement à ce qui intéresse le bout de sa lorgnette. Je te demande de ne plus parler de la psychologie de la femme victime. Je te demande de te taire quand tu ne sais pas. Et de reconnaître tes erreurs.
    Parce que crois moi, si moi aussi je venais secouer ma bite sous ton nez, tu n’aurais plus une érection correcte de toute ta vie et tu t’effondrerais en larmes à chaque fois que tu croiserais un miroir tout nu, petite merde arrogante.

  14. Annie

    Moi aussi « cher Parti Pirate, je te demande de faire des excuses publiques. Je te demande également de condamner les violences faites aux femmes, de quelque nature qu’elles soient. Je te demande de prendre conscience qu’on ne fait pas de la politique sans s’intéresser à la société dans son ensemble, pas seulement à ce qui intéresse le bout de sa lorgnette. Je te demande de ne plus parler de la psychologie de la femme victime. Je te demande de te taire quand tu ne sais pas. Et de reconnaître tes erreurs. »
    Merci Daria

  15. metamatik

    Cher Parti Pirate, je te demande de faire des excuses publiques. Je te demande également de condamner les violences faites aux femmes, de quelque nature qu’elles soient. Je te demande de prendre conscience qu’on ne fait pas de la politique sans s’intéresser à la société dans son ensemble, pas seulement à ce qui intéresse le bout de sa lorgnette. Je te demande de ne plus parler de la psychologie de la femme victime. Je te demande de te taire quand tu ne sais pas. Et de reconnaître tes erreurs.

  16. Jerem B

    « Cher Parti Pirate, je te demande de faire des excuses publiques. Je te demande également de condamner les violences faites aux femmes, de quelque nature qu’elles soient. Je te demande de prendre conscience qu’on ne fait pas de la politique sans s’intéresser à la société dans son ensemble, pas seulement à ce qui intéresse le bout de sa lorgnette. Je te demande de ne plus parler de la psychologie de la femme victime. Je te demande de te taire quand tu ne sais pas. Et de reconnaître tes erreurs »

    Et aussi d’aller te faire bien enculer , si tu n’es pas capable de comprendre quelque chose d’aussi simple.
    JeremB

  17. Gylarven

    Moi aussi « cher Parti Pirate, je te demande de faire des excuses publiques. Je te demande également de condamner les violences faites aux femmes, de quelque nature qu’elles soient. Je te demande de prendre conscience qu’on ne fait pas de la politique sans s’intéresser à la société dans son ensemble, pas seulement à ce qui intéresse le bout de sa lorgnette. Je te demande de ne plus parler de la psychologie de la femme victime. Je te demande de te taire quand tu ne sais pas. Et de reconnaître tes erreurs. »

  18. Diane S.

    « Cher Parti Pirate, je te demande de faire des excuses publiques. Je te demande également de condamner les violences faites aux femmes, de quelque nature qu’elles soient. Je te demande de prendre conscience qu’on ne fait pas de la politique sans s’intéresser à la société dans son ensemble, pas seulement à ce qui intéresse le bout de sa lorgnette. Je te demande de ne plus parler de la psychologie de la femme victime. Je te demande de te taire quand tu ne sais pas. Et de reconnaître tes erreurs »

  19. Maxime

    Amis pirates, excluez ce porc et présentez des excuses publiques à la personne qui a dû subir une agression en plus de l’agression initiale par un crétin.

  20. Chloé

    Moi aussi : « cher Parti Pirate, je te demande de faire des excuses publiques. Je te demande également de condamner les violences faites aux femmes, de quelque nature qu’elles soient. Je te demande de prendre conscience qu’on ne fait pas de la politique sans s’intéresser à la société dans son ensemble, pas seulement à ce qui intéresse le bout de sa lorgnette. Je te demande de ne plus parler de la psychologie de la femme victime. Je te demande de te taire quand tu ne sais pas. Et de reconnaître tes erreurs. »

  21. AC Husson

    Moi aussi, cher Parti Pirate, je te demande de faire des excuses publiques. Je te demande également de condamner les violences faites aux femmes, de quelque nature qu’elles soient. Je te demande de prendre conscience qu’on ne fait pas de la politique sans s’intéresser à la société dans son ensemble, pas seulement à ce qui intéresse le bout de sa lorgnette. Je te demande de ne plus parler de la psychologie de la femme victime. Je te demande de te taire quand tu ne sais pas. Et de reconnaître tes erreurs.

  22. Pierre Angot

    « Cher Parti Pirate, je te demande de faire des excuses publiques. Je te demande également de condamner les violences faites aux femmes, de quelque nature qu’elles soient. Je te demande de prendre conscience qu’on ne fait pas de la politique sans s’intéresser à la société dans son ensemble, pas seulement à ce qui intéresse le bout de sa lorgnette. Je te demande de ne plus parler de la psychologie de la femme victime. Je te demande de te taire quand tu ne sais pas. Et de reconnaître tes erreurs. […]Parce que personne ne doit chier dans la bouche d’une victime. Et surtout pas ceux qui prétendent vouloir la liberté. »

    Une première preuve de sincérité serait l’exclusion pure et simple du « membre », doublé d’une prise de position ferme, unanime et militante.

    Pour ma part, je classe le PP dans le même panier que les autres.

  23. Exirel

    Bonjour à tous et à toutes. Je suis membre du Parti Pirate, et si je ne fais parti d’aucune instance « officielle » (pas membre de l’administratif ni du juridique du parti, même si j’ai accès au compte twitter de la section Bretagne), je peux quand même répondre à quelques remarques.

    Tout d’abord, merci Dariamarx pour ton texte. Je le trouve très pertinent, très juste, et j’apprécie tout particulièrement – en tant que membre du PP – que tu ne tombes pas dans des amalgames malheureux (bien que tout à fait compréhensible). Après tout, je n’aime pas me faire traité de sexiste juste parce que j’appartiens à un Parti Politique qui n’est pas parfait. :’)

    Oui, le Parti Pirate met du temps à répondre. C’est son fonctionnement qui veut ça, où toutes les décisions sont discutées. J’en veux pour preuve la réunion d’hier soir sur un serveur vocal, où toutes les sections locales sont représentées. Le compte rendu n’est pas encore disponible, mais celui de la réunion du 26/02 dernier l’est : http://wiki.partipirate.org/wiki/BN:Compte-rendu_de_la_r%C3%A9union_du_Bureau_National_du_26_f%C3%A9vrier_2013#Le_buzz_sur_twitter

    Ce CR indique que le CN part sur l’optique d’une lettre privée avec possibilité de la diffuser au grès de sa réceptrice. Vous noterez, je l’espère, que c’est une action indépendante du traitement même de l’affaire en cours en interne (que ce soit devant le CN ou la Codec, administration juridique interne).

    Donc, oui, il y a bien une prise en compte de cette affaire.

    Mais revenons à la réunion d’hier soir. J’y étais (sur la fin notamment), ainsi qu’Alda (responsable Alsace, qui est aussi un Pirate, et qui a publié l’article lié dans le texte de Dariamarx). Le CN a débattu longuement sur la question, et a effectuer des votes sur plusieurs motions. Comme le CN est un organe « exécutif » et non pas « juridique », ne vous étonnez pas de ne pas voir dans ses comptes rendus des *jugements*. Il n’y en a pas. Cependant, vous constaterez dès sa publication que le CN souhaite préserver l’image du Parti Pirate et souhaite que Romain cesse d’utiliser l’image du Parti pour ses propos personnels.

    Il reste donc la procédure juridique. Une motion a été votée pour qu’un dossier soit montée devant la Codec (organe juridique, dont voici le RI : https://www.partipirate.org/IMG/pdf/codec-pp_ri.pdf). Oui, cela va prendre du temps, et non, il n’y aura donc pas de réaction ultra rapide tout de suite. Je sais que c’est frustrant – pour moi le premier – mais j’estime tout de même qu’il vaut mieux respecter cette procédure, plutôt que de se tromper: présumé innocent, etc.

    Je ne viens donc pas pour justifier une quelconque action ou inaction. Personnellement, j’ai utilisé mes prérogatives sur le compte du PP Bretagne pour répondre ceci : https://twitter.com/PPirateBretagne/status/305376220479119360

    Je viens ici seulement – et à titre purement personnel – pour expliquer comment fonctionne certaines procédures du Parti Pirate.

    Et pour finir, à titre personnel : je vous remercie, tous, pour vos messages. J’espère du changement au sein du Parti Pirate, et je crois en la sincérité des excuses qui sont/seront transmises à La Marquise par le CN. Enfin, j’espère que romain sera jugé et condamné durement pour ses propos. Je ne souhaite pas être dans le même Parti que lui, et je saurai le quitter si rien ne change, si aucune décision n’est prise dans le bon sens.

    Merci votre compréhension.

  24. Damralh

    Une fois encore, la politique consiste à changer le discours pour rester pareil…

    Pour un parti qui parle de fraternité et de respecter la digité humaine, c’est plutôt lamentable.

    Des excuses publiques ne suffisent pas, si il n’y a pas de changement de mentalité…

    Si le PP ne sais pas ce que pensent les femmes, qu’il applique la parité; elles leur diront!

    Merci et bravo à celles et ceux qui ont réagit à cette affaire dans le bon sens, vous êtes super.

  25. Elsiya

    Moi, aussi, « Cher Parti Pirate, je te demande de faire des excuses publiques. Je te demande également de condamner les violences faites aux femmes, de quelque nature qu’elles soient. Je te demande de prendre conscience qu’on ne fait pas de la politique sans s’intéresser à la société dans son ensemble, pas seulement à ce qui intéresse le bout de sa lorgnette. Je te demande de ne plus parler de la psychologie de la femme victime. Je te demande de te taire quand tu ne sais pas. Et de reconnaître tes erreurs.  »

    Parce que, « « If you are neutral in situations of injustice, you have chosen the side of the oppressor. If an elephant has its foot on the tail of a mouse, and you say that you are neutral, the mouse will not appreciate your neutrality. » – Desmond Tutu, comme l’a si bien rappelé l’un de tes membres.

    Julia.

  26. @LeLapin64

    Mon cher ex-parti (je n’ai pas renouvelé mon adhésion ce matin).
    Je fus un des premiers à ruer dans les brancards sur Twitter et sur notre liste de discussion quand j’ai su pour Romain. Tous les Pirates que je connais IRL sont des féministes naturels et actifs (oui, même les mecs !) et j’avais pensé un peu vite que c’était une généralité. J’en étais fier. J’allais aux Cercles de Silence contre les violences faites aux femmes avec mon t-shirt Pirate. Ce sont avant tout mes valeurs, mais je les pensais universellement partagées parmi nous.
    Suite à l’incident, et vu le tour que prenait notre discussion interne, je suis revenu sur Twitter pas peu fier et prévoyant qu’il y aurait des sanctions. Je me trompais. Lourdement.
    La moindre des choses, à chaud, aurait été que ton compte officiel condamne fermement les propos de Romain au lieu de dire qu’il ne nous engageait en rien. Bien sûr qu’il nous engage !
    Je ne t’en veux pas, cher ex-Parti. Tu es encore très jeune, je le dis souvent. Tu as encore besoin de faire beaucoup de bêtises avant de te trouver vraiment, de stabiliser ta base et tes valeurs. Mais je ne m’inquiète pas pour toi. Tu les as déjà, ces valeurs, Et tu en prendras conscience, un jour.
    Alors je te dis au revoir, on se retrouvera certainement ce jour-là. En attendant, j’irai aux Cercles de Silence avec un simple t-shirt noir. Sans voile dessus.

  27. sebastien

    Ancien membre du Parti Pirate en France, j’ai compris malheureusement qu’ici rien n’était possible dans ce parti qui pourtant a l’échelle européenne se montre d’une exemplarité assez peu commune dans le domaine. J’ai été déçu du PP français a cause des hauts placés du parti qui ont sans doute du oublié leurs idéaux pour un micro pouvoir. J’ai cru un moment donnée pouvoir changer avec des amis le parti de l’intérieur mais la cause est perdue. En France, le PP n’est qu’une merde sans nom, la faute a ses instances dirigeantes incapables. Alors moi aussi parti pirate je te demande de t’excuser, d’arrêter tes conneries et de prendre la vraie voie démocratique et compréhensive de tes collègues suédois, allemands et tchèque.

    Cordialement, sebastien, ancien encarté…

  28. Roberto

    « ce membre gluant »

    Cette précision est-elle due au témoignage de la victime, ou est ce une figure de style?
    Je tiens à m’élever solennellement contre ce lieu commun qui tend à accoler systématiquement « gluant » à « membre » lorsqu’il s’agit d’évoquer un pénis étranger à la sphère intime.

    Si le membre du conjoint et/ou du partenaire est viril, conquérant, frétillant, fier ou simplement « du PS », celui de l’agresseur, de l’exhibitionniste ou du jeune émotif serait nécessairement gluant! Faux!

    Certains agresseurs sexuels ont de l’hygiène, tandis que certains de vos partenaires, mesdames, messieurs, et toi mon amour qui m’a encore trompé hier soir, peuvent avoir un membre gluant, je ne vous l’apprendrais pas, quand je vous rappelle combien vous auriez donné hier soir pour avoir du sopalin (r) et des gants mapa (c).

    Assez de stéréotypes!

  29. clemage

    J’ai lu votre billet de blog et certaines informations sont inexactes.
    « un représentant du Parti Pirate fait partie des attaquants. » est une affirmation erronée, romain n’est pas un représentant du Parti Pirate, tout au plus, il pourrait être un « ex représentant » ayant été candidat, mais il n’occupe actuellement aucun poste représentatif au sein du PP.
    Sur la position de la coordination nationale, Romain n’a pour le moment pas eut de forme de « procès » étant attachés à la présomption d’innocence, elle ne peut pas supposer qu’il ait volontairement mal agit. Pour cela, il faut que notre commission de contrôle statue sur le dossier. En gros la coordination est le « législatif » du PP, il ne peut pas prendre de décisions « judiciaire ». Cela ne présage en rien du résultat de l’instruction de la commission de contrôle.
    Je tiens à m’excuser pour l’attitude qu’à eut un de mes « ex-collègue », mais également rappeler qu’il ne s’agit pas de la position du PP, pas plus qu’il ne s’agirait de la position de l’entreprise dans laquelle il travaille, ou celle du pays dans lequel il vit, Romain n’a aucun mandat pour s’exprimer au nom du PP.

    En espérant que cette affaire soit un moyen d’ouvrir nos réflexion à une problématique de société, plutôt que de perdre du temps dans un débat stérile sur Romain.(c’est le rôle de la commission de contrôle de gérer ce cas)

    Piratement
    Clemage

  30. Jean Gilet

    Moi aussi, cher Parti Pirate, je te demande de faire des excus… Ah, non en fait, cher Partie Pirate, je t’emmerde.

    Cher Parti Pirate, je t’emmerde, car sous couvert d’humanisme, vous êtes un groupe de libertaires à l’extrême droite qui ne défend et ne voit que par le petit trou du spectre « homme blanc hétéro CSP+ entre 20 et 40 ans » (aka geek/nerd/gamer/libriste/troudeballe). La seule manière dont raisonne ces gens : « ça va pour moi, alors ça ne doit pas être bien grave pour les autres et de toute manière, je m’en fous. »

    Cher Parti Pirate, je t’emmerde, car tu laisses sur ton forum officiel (sous couvert de la libertédexpressssssssssion et du relativisme (bande de bâtards)) ce genre de propos : http://forum.partipirate.org/discussions/feminisme-t10147-15.html Par Clemage « Oui, même si le viol est une sexualité violente. ».

    Attend, je le refais pour que l’on soit tous bien sûr :
    http://forum.partipirate.org/discussions/feminisme-t10147-15.html Par Clemage le lundi 25 Fév 2013, 19:09 « Oui, même si le viol est une sexualité violente. ».
    Vous pouvez lire les autres messages, il y a de magnifiques passages avec de vrais bouts de Couilles de Patriarcat dedans.

    Je vous emmerde, car vous êtes (comme tous les libertarés sur Terre) les chiens de garde de l’ordre établi. Vous vous voulez novateur, vous n’êtes que les conservateurs de vos privilèges.

    On ne demande pas d’excuses à ce type de groupe, on leur crache dans la bouche.

  31. Floyd

    Bonjour, moi aussi je demande que le Parti Pirate fasse à minima le nécessaire pour que cela ne se reproduise plus voire présente des excuses publiques.
    Je ne sais pas quel poids cela aura dans mes propos mais j’ai par le passé aidé à la création du Parti Pirate, puis présidé pendant quelques années. Jamais je n’avais entendu de membre tenir de propos sexistes (machistes, mysogines, …) et j’ose espérer qu’il s’agit de faits isolés.
    Voilà, mon initiative est personnelle et n’engage pas le Parti Pirate puisque je n’y ai plus aucun mandat, cependant j’espére m’exprimer ici au nom de la plupart des pirates.
    @DariaMarx, je reste ouvert, via l’adresse mail que j’ai fournit dans le formulaire de commentaire à toute discussion plus construite qu’un commentaire.
    Je suis donc d’accord que ces propos doivent être condamnés et je tiens à affirmer que tous les membres du Parti Pirate ne sont pas ainsi, loin de là.

  32. Leslie

    Moi aussi. En, mon nom, mais aussi au nom de mes soeurs, de ma mère, et de ma petite fille : « cher Parti Pirate, je te demande de faire des excuses publiques. Je te demande également de condamner les violences faites aux femmes, de quelque nature qu’elles soient. Je te demande de prendre conscience qu’on ne fait pas de la politique sans s’intéresser à la société dans son ensemble, pas seulement à ce qui intéresse le bout de sa lorgnette. Je te demande de ne plus parler de la psychologie de la femme victime. Je te demande de te taire quand tu ne sais pas. Et de reconnaître tes erreurs. »

  33. Kaywinnit

    J’ai suivi l’affaire sur Twitter, le type en question a eu une attitude non seulement méprisable, mais également arrogante, refusant de reconnaître ses torts et préférant jouer au plus malin, sans jamais se remettre en question. Un tel comportement est inexcusable et doit être sanctionné sans ambiguïté.
    C’est pourquoi moi aussi, cher Parti Pirate, je te demande de faire des excuses publiques. Je te demande également de condamner les violences faites aux femmes, de quelque nature qu’elles soient. Je te demande de prendre conscience qu’on ne fait pas de la politique sans s’intéresser à la société dans son ensemble, pas seulement à ce qui intéresse le bout de sa lorgnette. Je te demande de ne plus parler de la psychologie de la femme victime. Je te demande de te taire quand tu ne sais pas. Et de reconnaître tes erreurs. Et si tu demandes la même chose au Parti Pirate, tu peux laisser un petit mot en dessous. Parce que personne ne doit chier dans la bouche d’une victime. Et surtout pas ceux qui prétendent vouloir la liberté.

  34. pupuce

    Cher parti pirate j’en ai rien à foutre de ta gueule je suis anarchiste, je te demande rien je t’ordonne, parce que tu es supposé te mettre au service du peuple et pas l’inverse, de faire des excuses publiques mais pas que ça, je t’ordonne aussi en tant que serviteur du peuple de faire la nique au patriarcat qui nous opprime toutes et de faire le ménage dans tes rangs en éliminant définitivement ce genre de pauvres bitapattes que tu as laissées s’exprimer en ton nom et donc au nom du peuple français que tu voudrais représenter.

    Quant à ta psychologie de comptoir je t’ordonne de t’en excuser et la prochaine fois que tu voudrais donner un avis éclairé sur une psyché humaine quelle qu’elle soit je te prierais de faire les années d’étude que ça nécessite car je n’accepte pas davantage l’avis du lambda sur la psychologie que je ne l’accepterais concernant un cancer un infarctus ou dieu sait quelle maladie, quand on n’y connaît rien on la ferme et on apprend.
    Quand on a affaire à une victime dont on ignore les souffrances ou la maladie le devoir d’être humain est de soutenir, mettre en sécurité et appeler les secours qualifiés, va prendre des cours à la croix rouge ils te l’apprendront mieux que moi, si tu voulais de l’analyse psy il y a des médecins qualifiés pour ça.

    Politiquement je t’ordonne, parti pirate, d’inscrire à ton programme en toutes lettres l’affirmation suivante:
    « pour le parti pirate une bonne victime ne sera plus jamais une victime morte »,
    car c’est bien de cela qu’il s’agit en matière de femmes victimes de l’oppression patriarcale, les seules que l’on daigne reconnaître comme des victimes suffisamment innocentes et dignes de respect ce sont celles qu’on a mises en terre. Celles qui ont survécu se le voient reprocher, si c’était si grave alors vous auriez du crever. Nous ne nous excuserons pas d’être toujours en vie, nous avons la prétention de survivre et de ne pas être jugées car la faute n’est pas de notre côté, et il t’appartient parti pirate qui prétend à la représentation populaire d’adhérer à nos exigences et pas le contraire.

    parti pirate, montre nous donc tes couilles puisque tu prétends en avoir.

  35. Valentin Lorentz

    Je ne représente pas le Parti Pirate, mais j’en fais partie.

    J’ai participé hier soir à la fameuse réunion, et je pensais y avoir agit de façon juste, au regard de ma récente découverte du féminisme. J’avais suivi certains des votes de Alda (auteur de ce post : http://aldarone.fr/on-est-pas-bien-entre-couilles-ce-que-nous-dit-la-non-reaction-du-parti-pirate-face-au-sexisme/ ) en essayant tout de même de modérer un peu ses paroles
    Mais plus tard — c’est-à-dire trop tard — j’ai commencé à me poser des questions. J’en ai discuté avec une amie, et je me suis rendu compte de ma bêtise. Au nom de la démocratie, j’ai voté contre certaines des sanctions à l’égard de Romain, et je n’en ai pas proposé de plus forte.
    En lisant cet article, je me suis rendu compte de la stupidité de lui imposer seulement de « reconnaître publiquement l’erreur de jugement sur l’état psychologique » et de supprimer la mention « Official account » de son compte Twitter.
    J’ai pensé que la meilleure solution était de se contenter d’instruire un dossier contre lui et le soumettre à l’organe « judiciaire » — en sous-effectif — du Parti ; ça n’aurait probablement pas été le cas s’il s’agissait par exemple d’une affaire de racisme.

    Ce commentaire n’est pas un billet d’excuses publiques du Parti Pirate. Ce sont mes excuses.
    Hier soir, le parti — et moi-même — ne s’est pas rendu compte de la gravité des actes de Romain.

    Les violences, qu’elles soient physiques ou verbales, ne sont jamais ni acceptables, ni excusables. J’ai oublié de considérer tout le mal que Romain a fait. J’ai été ridicule de penser que ses propos n’étaient choquant que parce que Marquise n’était pas dans un « état psychologique » favorable à accepter les blagues sexistes de Romain. Et son obstination.

    Je suis sincèrement désolé de tout le mal que Romain, moi, et le Parti Pirate avons fait à Marquise, et à toutes les femmes.
    J’espère pouvoir me racheter à l’avenir.

  36. Hava

    Parti pirate déjà puni, plus personne ne vous accordera la moindre crédibilité, et vous ne l’avez pas volé.
    Vous n’existez déjà plus.

  37. Thufir

    Je suis membre du parti pirate et je ne m’excuse pas.

    Je rappelle simplement aux intéressés qu’ils sont en droit de porter plainte contre Romain D s’ils estiment qu’ils ont lieu de le faire. Pourquoi le Parti Pirate devrait-il se substituer à la justice française ?

    Je rappelle qu’un parti n’est pas responsable des dires de chacun de ses membres. C’est comme ça. Dans toute organisation de plus de dix personnes vous trouverez des crétins. On va pas se faire hara kiri pour autant.

    Je rappelle que la culture numérique est la nôtre mais que ça ne nous empêche pas d’avoir du recul vis à vis de ses défauts. Nous ne sommes pas dans le culte de l’immédiateté : oui, nous prenons le temps de réfléchir et de débattre avant de prendre des décisions et de rendre des avis officiels. Nous ne sommes pas assez réactifs pour vous ? Tant pis, abonnez vous au fil twitter de jean françois copé : lui, il a le personnel pour tenir le rythme qui vous convient.

    Je rappelle que les déclarations de principe et la langue de bois ne font pas partie de notre culture. Oh, ça coûte rien de  » condamner les violences faites aux femmes, de quelque nature qu’elles soient. » Ca coûte tellement rien que ça ne signifie rien. C’est du moralisme à la petite semelle.

    Pour le reste, et notamment sur les commentaires malveillants que des cuistres ont cru bon de poster à notre sujet, pudiquement, je ne dirai rien.

    Salutations.

  38. Hava

    Votre réaction, c’est un peu celle de la mère du gosse qui hurle dans le supermarché, et qui ferait comme si cet enfant n’était pas le sien.

  39. Inay

    Parti Pirate, et je ne dirais pas « cher » car je ne le pense pas, vous m’avez beaucoup déçue. J’espérai de vous un parti jeune, réactif et au fait de la liberté, l’évolution et la diversité d’Internet. J’ai maintenant l’impression que vous n’avez conservé que les mauvais cotés de 4chan.
    Alors excusez-vous, oui, c’est un minimum. Mais surtout changez. La majorité d’internet ce n’est pas que des hommes hétéro blancs. Et si vous ne comptez représenter que ceux là, vous ne valez pas mieux que les autres partis du moment. Prouvez-nous que vous faites vraiment quelque chose de neuf. Le sexisme et le patriarcat, on le subit tout les jours, vous n’êtes pas originaux avec ça. Vous n’êtes pas dans la libre expression. C’est juste minable.

    « C’est pourquoi moi aussi, cher Parti Pirate, je te demande de faire des excuses publiques. Je te demande également de condamner les violences faites aux femmes, de quelque nature qu’elles soient. Je te demande de prendre conscience qu’on ne fait pas de la politique sans s’intéresser à la société dans son ensemble, pas seulement à ce qui intéresse le bout de sa lorgnette. Je te demande de ne plus parler de la psychologie de la femme victime. Je te demande de te taire quand tu ne sais pas. Et de reconnaître tes erreurs. »

  40. Thufir

    Le Parti Pirate est un parti. Pas une famille ni une secte. Personne chez nous ne porte la responsabilité de l’éducation de Romain D, qui est majeur et, partant, responsable de ses actes et de ses paroles.

  41. Jeff

    Cher Parti Pirate, je te demande de faire des excuses publiques. Je te demande également de condamner les violences faites aux femmes, de quelque nature qu’elles soient. Je te demande de prendre conscience qu’on ne fait pas de la politique sans s’intéresser à la société dans son ensemble, pas seulement à ce qui intéresse le bout de sa lorgnette. Je te demande de ne plus parler de la psychologie de la femme victime. Je te demande de te taire quand tu ne sais pas. Et de reconnaître tes erreurs.

    Pour répondre à Thufir, un membre reconnu d’un groupe qui dit une connerie implique tout son groupe. Au groupe après de réagir. En signalant qu’un membre n’est pas tout le groupe (ça, c’est fait) mais aussi en s’excusant du comportement du membre en question. En réagissant pas, vous lui donné raison: « Qui ne dit mot consent. »

  42. isabelle

    Bonjour Daria
    Je laisse un commentaire aujourd’hui, pas spécifiquement pour ton post du jour, même si j’approuve ce que tu as écrit.
    Ca fait un bon bout de temps que je lis ton blog (des années? je ne sais plus). On ne se ressemble pas, on ne se connaît pas, toi encore moins que moi, et pourtant quand je te lis j’ai parfois l’impression que tu es dans ma tête, parfois ça m’énerve, ou ça me bouleverse, alors j’arrête de lire , et puis je reviens , ça me fait pareil avec Régis Jauffret, tu me fais rire aussi (souvenir d’un article hilarant sur la plage publié sur Madz).
    Je n’ai pas de blog, j’écris pour moi, je suis terrifiée à l’idée que des gens pourraient lire ce que j’écris (des cambrioleurs qui volent mon ordi, si je meurs mes proches?), ça m’a toujours paru bizarre de laisser un commentaire anonyme sur le blog d’un inconnu, pour la première fois je le fais, comme une bouteille qu’on jette à la mer avec un petit papier glissé à l’intérieur où il y aurait marqué « tu me fais du bien ».
    Prends soin de toi. Moi aussi j’ai décidé.

    ps: hey JeanSeb t’as un O6…?

  43. Baloo

    Certes ce n’est la réaction adaptée, mais je me permet de faire ici une petite précision. Le parti Pirate s’est constitué récemment en France. il est constituer uniquement de citoyens révoltés des pratiques du système actuel et non de cadres politiques formés et payés pour exercer leurs devoirs. Il dispose d’un budget inexistant et son existence est du uniquement à l’implication de ses militants. Il veut essayer de construire une société nouvelle, basée sur des valeurs citoyennes, humaines. Je n’ai pas vu cette polémique sur Twitter, mais je ne pense pas que la personne est réagi au nom du Parti Pirate mais plutôt en son nom propre. Et il y a la une distinction importante a faire entre les propos d’un individu et le fait de demander les excuses publiques d’un parti composé uniquement de personnes prenant sur leur temps libre pour proposer une vision d’une société plus égalitaire, plus juste et solidaire. Encore une fois je ne me fait pas défenseur de cette personne que je ne connais pas mais étant proche du Parti Pirate, je me sent visé (comme à mon avis de nombreux membres du parti ou sympathisant) par ce post et cela me touche particulièrement car j’ai l’impression de me battre chaque jour pour développer une société nouvelle ou tout le monde pourrai se sentir impliqué et y trouver sa place. Et la, ba moi aussi j’ai l’impression qu’on me pisse dessus …

  44. Breika

    Le PP est un parti ou visiblement « condamner les violences faites aux femmes ne signifient rien ».

    Romain D. est effectivement responsable de ses actes et de ses paroles, MAIS il se trouve, qu’ayant été candidat pour le PP, ses propos sont (en tous cas pour moi, et je ne suis pas la seule je pense) rattachés à ceux du PP. Certes, vous allez probablement me parler d’amalgame, mais il n’empêche que c’est comme ça : quand un politique ou un représentant s’exprime, le lecteur et la lectrice Lambda (que je suis) entendent son parti. D’autant que le compte utilisé semblait relativement officiel.

    le PP n’a pas la responsabilité de ses paroles, mais celle de sa réaction… qui se trouve être minimale/insuffisante/ridicule/insultante… Il a tenu des propos inacceptables, et aucune sanction satisfaisante n’est prise contre lui puisque finalement, dans de « meilleures conditions psychologiques », cela aurait été probablement très drôle… donc ses propos ne sont pas si grave finalement.

    Par contre, comme c’est précisé, le PP a subi des préjudices, y compris la dégradation de son image… Et par sa ridicule réaction qui peut se résumer à: dis pardon (attention, pardon au PP pour le préjudice qu’il a subi, pas à la personne visée dans ses tweets… oh, faut pas abuser quand même, dire pardon à la victime, on n’a pas idée), admet que dire des con***** à une personne traumatisée de façon répété, c’était pas très malin, et supprime tous les strass sur ton avatar, pour le style… Et bien j’avoue que non, son image ne remonte pas dans mon estime (je dirais même qu’elle continue à couler).

    Enfin, si le PP n’a qu’un seul cheval de bataille et que selon vous (c’est votre avis perso, pas celui du PP, j’ai retenu la leçon) « condamner la violence faite au femmes ne signifie rien », je suis quand même heureuse de voir dans les commentaires précédents que ce n’est pas le cas de tous les Pirates. Parce que finalement, si le PP se déclare égalitaire MAIS que les membres individuels s’en contrefichent royalement, puisque ça ne signifie rien, ET que l’entité Parti Pirate ne prend pas de position claire ce sujet et ne condamne pas la violence faite aux femmes … c’est surement que ça ne signifie vraiment rien pour lui.

    Donc, pour finir, je me joint à toutes et tous:
    « Cher Parti Pirate, je te demande de faire des excuses publiques. Je te demande également de condamner les violences faites aux femmes, de quelque nature qu’elles soient. Je te demande de prendre conscience qu’on ne fait pas de la politique sans s’intéresser à la société dans son ensemble, pas seulement à ce qui intéresse le bout de sa lorgnette. Je te demande de ne plus parler de la psychologie de la femme victime. Je te demande de te taire quand tu ne sais pas. Et de reconnaître tes erreurs. » C’est ton image et tes valeurs qui sont en jeux.

  45. Kozlika

    Thufir, le Parti pirate n’est pas non plus un club de philatélie, c’est un parti qui se présente à des élections pour promouvoir un projet de société. Il est donc important pour tous vos électeurs et militants potentiels de savoir comment vous vous positionnez sur les questions des inégalités, comment vous y êtes pro-actifs ou pas, quelles « lignes jaunes » vous placez lorsque l’un de vous, portant votre étiquette sur son profil, s’exprime.

    Ce qui est en deçà de la ligne jaune d’un parti relève de la liberté d’expression de chacun de ses membres et ce qui est au-delà relève de l’incompatibilité. Alors quand tu dis « je rappelle qu’un parti n’est pas responsable des dires de chacun de ses membres » au sujet des twitts de Romain, tu indiques clairement qu’il s’est exprimé dans une « crétinerie » acceptable.

    Dont acte.

  46. Koala

    C’est clair qu’il faut des excuses de la part du Parti Pirate.
    Et si ce parti veut qu’on lui pardonne un jour je pense qu’il doit réellement se remettre en question quant au sexisme, à l’homophobie, à la transphobie, au racisme…
    Sinon le parti pirate peut continuer sur ça lancé, c’est son droit, mais il ne doit pas s’attendre à ce que nous le traitions alors autrement.

  47. Oniromanie

    Si le Parti Pirate veut être crédible, il doit songer à se remettre en question, ce dont certains membres sont on ne peut plus capables. C’est le moment de décider où vous vous situez, si vous avez envie de devenir des alliés ou des ennemis politiques des droits des femmes. On attend. On regarde.

    Cher Parti Pirate, je te demande de faire des excuses publiques. Je te demande également de condamner les violences faites aux femmes, de quelque nature qu’elles soient. Je te demande de prendre conscience qu’on ne fait pas de la politique sans s’intéresser à la société dans son ensemble, pas seulement à ce qui intéresse le bout de sa lorgnette. Je te demande de ne plus parler de la psychologie de la femme victime. Je te demande de te taire quand tu ne sais pas. Et de reconnaître tes erreurs.

  48. Nicolas Legrand

    « moi aussi, cher Parti Pirate, je te demande de faire des excuses publiques. Je te demande également de condamner les violences faites aux femmes, de quelque nature qu’elles soient. Je te demande de prendre conscience qu’on ne fait pas de la politique sans s’intéresser à la société dans son ensemble, pas seulement à ce qui intéresse le bout de sa lorgnette. Je te demande de ne plus parler de la psychologie de la femme victime. Je te demande de te taire quand tu ne sais pas. Et de reconnaître tes erreurs. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *